Traitements

Fractures et entorses

Fruit d’une rupture partielle ou totale de l’os ou des ligaments, la fracture ou l’entorse, en plus de fortement diminuer la mobilité, s’accompagne de douleurs, d’ecchymoses et de gonflements. Très variées, la plupart d’entre elles peuvent être traitées sans recours à la chirurgie, au moyen d’un plâtre en résine fine ou d’un appareillage. Lorsque toutes les alternatives à la chirurgie sont jugées inefficaces, une opération sera proposée.

Immobilisation

En cas d’entorses ou de fractures légères, une simple stabilisation à l’aide d’un appareillage permettant une certaine mobilité (orthèse ou attelle) suffit à rétablir les parties ligamentaires ou osseuses endommagées. Si l’examen approfondi de la radiographie de votre blessure requiert l’application d’un plâtre en résine fine ou d’un appareillage fixe, l’immobilisation totale de la partie touchée est le meilleur moyen de la consolider durablement pour maintenir son alignement d’origine.

 

Fixation

Suivant le degré de gravité de la blessure, en particulier dans des cas de fractures multiples ou de déchirure sévère du ligament, une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire afin de rétablir l’alignement à la normale. Pour les os fracturés, la fixation se fait par la pose de plaques et de vis. L’application d’un plâtre en résine fine après l’intervention peut parachever le processus de guérison dont la durée varie suivant l’opération.

 

Traitement

Que l’on ait eu recours à un traitement conservateur ou chirurgical, la période de guérison minimale observée pour la consolidation d’un os ou la remise en état d’un ligament est de 6 semaines, exception faite de certaines fractures – orteil, calcanéum, talus – et de certaines ruptures de ligaments qui peuvent demander plusieurs mois pour se résorber. Pendant cette période, le patient doit observer un temps de repos afin d’éviter toute charge sur la partie lésée. Les interventions chirurgicales pratiquées au Centre Assal sont le plus souvent assistées par ordinateur. Le recours à cette technologie permet d’assurer un maximum de précision lors d’une opération et donc de limiter, avec un grand taux de réussite, les séquelles ou les complications. Dans ce domaine, le Centre Assal fait figure de pionnier puisqu’il est l’un des premiers établissements au monde à utiliser l’assistance systématique d’un ordinateur dans ses programmes opératoires.

 

Physiothérapie

Une fois que l’os ou le ligament est considéré comme suffisamment solide pour tolérer davantage de contraintes, un programme de physiothérapie est habituellement prescrit pour accompagner votre rétablissement. Le Central Assal vous proposera dans ce cadre des séances personnalisées en fonction de votre traumatisme et du degré de récupération de la partie blessée afin d’assurer votre guérison complète. Vous pourrez ainsi abandonner progressivement vos béquilles au fur et à mesure que vous retrouverez votre mobilité.